Créer son entreprise : 5 aides pour les auto-entrepreneurs

 

Quand on a le désir de créer son auto-entreprise et que l'on veut concrétiser ce désir, il ne faut pas négliger l'aspect financier avant de se lancer dans cette belle aventure. Pour vous donnez un coup de pouce divers aides son proposées aux auto-entrepreneurs certains concerne tout les entrepreneurs et d'autres sont accordés à des entrepreneurs en une situation spécifique, mais sachez que toutes ces aides ne sont parfois cumulables et pourrons à coup sûr vous aidées dans votre nouvelle aventure.

 

1. L'ACCRE : l'aide financière la plus importante et la plus connu

L'ACCRE est une aide accordée aux chômeurs, aux créateurs et repreneurs d'entreprise. L'ACCRE a été créer pour aider les chômeurs, les créateurs et les repreneurs d'entreprise, mais attention, elle est disponible seulement si vous n'avez jamais bénéficié de celle-ci pour la création ou reprise d'entreprise d'une entreprise précédente ou si c'est votre première création ou reprise d'entreprise. Les auto-entrepreneurs bénéficis d'une exonération progressive et partielle de l'ensemble des charges sociales sur les 3 premières années.

 

2. ARCE : l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise

Pour bénéficier de l'ARCE vous deviez être demandeur d'emploi et percevoir ou être éligibles à l’ARE, l'allocation d’aide au retour à l’emploi. l'ARCE vous permet de convertir 45% de votre droit restant à l’ARE et de les convertir alors sous forme de capital pour votre entreprise. Voici comment se font les versements.

  • Le premier versement que vous aller recevoir est égale à la moitié de l'aide lors de la création ou reprise de votre entreprise puis un second versement sera effectué 6 mois après la date de création ou de reprise de votre entreprise égale a la seconde moitié restante à condition que votre entreprise existe toujours.

 

3. NACRE : l'accompagnement à la création ou la reprise d'entreprise

Le NACRE et une aide qui permettent aux créateurs ou repreneurs d’entreprise de bénéficier de 2 types d'aide :

  1. Vous pouvez être accompagnés pour structurer, construire et gérer votre entreprise par un organisme agréé pendant 3 ans, ce qui est une aide plus tôt intéressant pour les débutants.
  2. Vous pouvez également souscrire à un prêt à taux zéro sur 5 ans maximum compris entre 1000 à 8000 euros inclus, mais attention, il y a des conditions. Vous devez faire un second prêt supérieur ou égal au montant et à la durée de votre souscription au taux zéro.

 

 

4. AGEFIPH : aide pour les demandeurs d’emploi handicapés

Cette aide concerne explicitement les personnes handicapées. L'AGEFIPH c'est l'association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées.

Pour pouvoir y pretendre, vous devez :

  • être reconnu travailleur handicapé
  • être inscrit à Pôle Emploi
  • et bien sûr avoir le contrôle effectif de l’entreprise.
  • l’activité exercée doit être reconnue compatible avec le handicap.

Si vous correspondez à la liste si dessus vous pourrez prétendre à :

  • une aide financière forfaitaire au démarrage de l’activité de 5 000 € si vous faites un apport personnel de 1500 €.
  • un accompagnement par un prestataire spécialiste de la création d’entreprise, agréé biensur par l’Agefiph.
  • la possibilité de souscrire 3 garanties : santé, multirisque professionnelle et prévoyance.

 

5. La prime d'activité

Beaucoup ne la connaisse pas, mais la prime d'activité est une aide facile à obtenir, car les conditions pour y prétendre sont assez larges. Vous deviez vivre en France avoir plus de 18 ans avoir une activité professionnelle, etc. Je vous conseil d'aller directement sur le site Aides-entreprises.fr ou sur le site de la CAF car la liste est longue.

La prime d'activité vous permet d'avoir un complément de revenu si votre salaire est en dessous d'une certaine somme de plus même les employés y ont droit. Vous avez donc la possibilité de cumuler deux sources de revenus comme l'auto-entreprise et la prime d'activité ou un salaire et la prime d'activité.

 

Bonus: une aide pour les femmes

La garantie égalité femmes précédemment nommé FGIF est une aide dédiée aux femmes demandeuses d'emploi ou en situation de précarité qui veulent créer ou reprendre une entreprise. Cette garanti peut couvrir jusqu’à 80% du montant du prêt bancaire, avec un maximum de 50 000 € de montant garanti et permet l'exclusion de cautions personnelles.

 

Il existe beaucoup d'aide et il est très difficile de toutes les listé ce pour quoi je vous invite à vous rendre sur le site Aides-entreprises.fr pour avoir plus de précisions sur les aides de cet article et découvrir d'autres aides propres à votre région, à vos besoins de financement ou à votre situation.

Pour découvrir les aides, c'est ici.